Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Les directives

 


« Ecrire »

« Lire »

« Dire »

S'expriment

En prime

Par rimes


_______________________________________________________________________________________________

 

 

« La maîtrise de la langue, dans ses usages oraux et écrits, est la première des priorités de l'école. On la retrouve dans l'ensemble des activités des élèves : dans les enseignements disciplinaires et les dispositifs transversaux, au travers des actions éducatives proposées dans le cadre des projets de classe, d'école ou d'établissement ; ou encore durant les activités péri et post scolaires conduites en lien avec l'institution éducative (par exemple dans le cadre des contrats éducatifs locaux ou des dispositifs de réussite éducative).
L'apprentissage de la langue est indissociable de la compréhension du contexte dans lequel elle se déploie, qu'il s'agisse de l'aborder à travers la rencontre d'auteurs contemporains, par la découverte du patrimoine littéraire de notre pays ou d'en décrire l'histoire et l'actualité en l'inscrivant dans le cadre d'une réflexion plus générale sur la francophonie. Parlée par plus de 150 millions de personnes sur les cinq continents, la langue française constitue en effet, pour les pays membres de l'Organisation internationale de la francophonie, un lien très fort dans le respect de leur diversité culturelle. »


Extrait de CIRCULAIRE N°2006-040 Du 10-3-2006 (Pour le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et par délégation, Le directeur de l'enseignement scolaire)

 

 

 

 

 

« La poésie sollicite la langue là où personne ne le fait, elle récuse les parlers ordinaires et utilitaires, les stéréotypes, les formules usées... La langue poétique peut ainsi paraître inhabituelle, étrange. Mais cette étrangeté-là n'est pas facilité ou coquetterie, ni hermétisme pour initiés. Elle parle pour tout le monde. En tant que personne, l'élève est interpellé par la poésie : elle retravaille son rapport à sa propre langue, et elle exprime dans son parler un rapport aux autres, au monde et à soi-même. Au contact de la poésie, l'élève est sollicité par cette rencontre, séduit, inquiété, enrichi, éclairé, amusé, ... »


Direction générale de l'Enseignement scolaire - Publié le 01 mars 2004



____________________________________________________________________